Retraitre autrement Retraitre autrement
Retraitre autrement Retraitre autrement
Retraitre autrement Retraitre autrement
:: Mon approche :: :: Biographie :: :: Dans la presse :: :: Contactez-moi :: :: Témoignages ::
Retraitre autrement
Espace particuliers
Espace entreprises
Infos utiles
Retraitre autrement
"La rivière n’arrivait pas à traverser le désert : à chaque tentative, l’eau était absorbée par le sable. Consulté, un sage lui conseilla de se laisser aller, d’accepter le changement. Par la chaleur du jour, l’eau se transforma en buée. Par le froid de la nuit, la buée devint nuage. Par le vent, les nuages devinrent pluie. Et la pluie, par delà le désert, redevint rivière. "
 
Pour tout renseignement:
+32 475/801 361
Retraitre autrement
 

Infos utiles > Témoignages

Témoignage du Vendredi 03 septembre 2010

J'ai vécu cet atelier Hermès tel un voyage à travers le temps, une rétrospective de réalisations et d'acquis, une élaboration d'éléments à transmettre,

une mise en forme d'actions constitutives de mon futur projet.

Cet atelier, c'est essentiellement un groupe de parole et d'échange animé par une guide; de manière professionnelle et conviviale, elle aide à tisser le fil d'Ariane pour découvrir une route qui abolit les frontières entre le travail et la retraite sans oublier le rôle des participants dont les compétences et les divers savoirs enrichissent le cheminement des autres; bref un voyage unique mais à faire sans la moindre réserve..



Bien cordialement,



Jacques Meerschaert
3 septembre 2010



Témoignage du Mardi 01 juin 2010

Lettre à Liliane C

Chère Liliane,
Voilà bientôt 5 mois que je suis retraitée. Comme tu le sais, c’est après de nombreuses hésitations et de longues réflexions que j’ai décidé d’informer mon patron que je comptais arrêter de travailler.
D’un point de vue matériel, le calcul fut vite fait : même si je n’avais pas atteint l’âge formel de départ, j’avais travaillé un nombre d’années suffisant pour pouvoir bénéficier d’une pension complète.
La procédure dans mon milieu de travail est simple : il suffit d’informer.
La difficulté était ailleurs : prendre la décision en étant tiraillée, d’une part, par une envie de plus en plus grande d’avoir enfin du temps pour moi (la liste des activités que j’ai été obligée d’interrompre pour des raisons professionnelles est longue ; je souhaitais les reprendre toutes et le plus rapidement possible) et, d’autre part, la peur de regretter ce choix irréversible.
La retraite est un saut dans l’inconnu, dans un monde non structuré, vide des repères (horaires qui scandent la journée, l’année ; contraintes ; mais aussi liens sociaux, créativité, …) qui nous accompagnent tout au long d’une vie professionnelle. C’est aussi une séparation
Même si le milieu de travail que je m’apprêtais à quitter ne suscitait pas en moi l’intérêt que j’avais éprouvé pour des dossiers passionnants, les liens que mon équipe et moi-même avions tissés, allaient me manquer.
J’avais besoin de structurer mes réflexions pour pouvoir décider sereinement. Le projet Retraite-Autrement y a très certainement contribué.
La pertinence des questions posées, la réflexion entre deux rencontres, l’obligation de formuler des réponses écrites, obligent à se concentrer sur le sujet et empêche les tentatives de distraction.
Quand on se trouve face au choix qui était le mien, on pense principalement à soi (mon choix sera-t-il bon pour moi ?), procédé générateur d’angoisse. L’atelier ramène l’attention vers les autres : que vais-je transmettre à ceux qui restent ? question non seulement utile (peut-être) pour le lieu que l’on quitte, mais qui présente l’avantage de permettre une réflexion sereine car concrète et planifiable ; de plus, le choix ne se situe plus sur un moment ponctuel, mais s’inscrit dans la durée ; enfin, cela permet de quitter tout-à-fait le milieu de travail sans garder à l’esprit ce qui aurait dû être fait mais ne l’a pas été.
Un autre aspect m’a beaucoup aidée : il fallait définir dans une série de situations nos points forts et nos points faibles ; intéressant : ce sont toujours les mêmes qui reviennent au fil des situations et des années. Ce regard sur le passé nous permet également de nous projet vers le futur. Quelles activités vais-je favoriser tenant compte de cette analyse ?
Ces rencontres m’ont permis de fixer un certain nombre d’idées et m’on été très utiles. Je le conseille vivement à ceux et celles qui, comme moi, attendent avec impatience ce moment de grande libération.
M.L.
Juin 2010



Retraitre autrement
Mentions légales Retraitre autrement     
Retraitre autrement
© Liliane Charenzowski 2008 16 Dec 2018 Site concu par Hoshima